Française
l’Amazonie


LES HOMMES DES FORETS HUMIDES

Les forêts tropicales humides sont le lieu de vie de nombreuses tribus qui se basent essentiellement sur leur environnement pour la nourriture, les abris et les médecines locales. Aujourd’hui peu d’entre elles vivent encore de manière traditionnelle, un grand nombre a déjà été déplacé par des colonisateurs venus d’ailleurs ou a été forcé d’abandonner son style de vie par les gouvernements en place.

Sur les populations vivant encore au cœur de la forêt, l’Amazonie en supporte la majorité quoique aujourd’hui ces gens-là également ont été fortement influencés par le monde moderne. Alors qu’ils continuent d’utiliser la forêt pour leur chasse traditionnelle, beaucoup d’Amérindiens – ils sont appelés ainsi – cultivent les produits (bananes, manioc et riz), utilisent des biens d’importation occidentale (marmites métalliques, casseroles, ustensiles de cuisine) et réalisent régulièrement des voyages dans les villes afin de ramener nourriture et marchandises du marché. Malgré cela ces gens peuvent encore nous apprendre beaucoup sur les forêts. Leur connaissance des plantes médicinales utilisées pour traiter les maladies est inégalée et ils ont une grande compréhension de ce qu’est l’écologie de la forêt humide amazonienne.

En Afrique, il y a encore des populations natives de la forêt, connues sous le nom de pygmées. Les plus petits d’entre eux, nommés les Mbuti, dépassent rarement 1.50m de taille. Leur petite taille leur permet de se déplacer aisément dans la forêt, bien plus facilement que pour d’autres gens plus grands.




Par Rhett A. Butler, mongabay.com Traduit de l'anglais par Eric Mathieu (marojejy.com)






Page d'accueil - les enfants | l'information | ressources | actualités
Page d'accueil  |   Les forets humides  |   Images  |   Actualités  |   Langues  |   À propos de mongabay  |   Contacter

©2008 Rhett Butler