Française
Borneo.


L’AGRICULTURE EN FORET HUMIDE

Chaque année des milliers de kilomètres de forêts humides sont détruits à des fins d’agriculture. Les deux principaux responsables de la conversion de ces forêts primaires en terres cultivées sont les fermiers sans ressources et les sociétés d’exploitation agricole.

Les fermiers dans de nombreuses parties du monde n’ont d’autres choix que de détruire la forêt afin de nourrir leurs familles. Sans un accès à de meilleures techniques agricoles, ces gens utilisent le brûlis pour éclaircir des parcelles de forêts et y exploiter les sols pour une courte période. En général ils utilisent les terres nouvellement acquises pendant quelques années jusqu’à ce que les nutriments du sol aient complètement disparu, ensuite ils se déplacent pour éclaircir une nouvelle parcelle de forêt.

Les compagnies agricoles détruisent plus de forêts humides que jamais, spécialement en Amazonie où de larges parties de forêt sont converties en fermes à soja. Certains experts pensent que l’Amérique du Sud aura un jour une superficie de terre cultivée équivalente au middle-ouest américain. Une majorité des ces compagnies se développent ainsi au grand détriment des forêts amazoniennes.




Par Rhett A. Butler, mongabay.com Traduit de l'anglais par Eric Mathieu (marojejy.com)






Page d'accueil - les enfants | l'information | ressources | actualités
Page d'accueil  |   Les forets humides  |   Images  |   Actualités  |   Langues  |   À propos de mongabay  |   Contacter

©2008 Rhett Butler